Résultats de mes préparations à l’accouchement

 

Hello,

Je suis désormais MAMAN! hé oui j’ai donné naissance à ma petite bibou le 09 juillet 2014 et j’en suis encore toute chamboulé bon en meme temps ca ne fait que 15 jours c’esr normal 🙂

Mon accouchement s’est super bien déroulé malgré un grooos bébé de presque 4kg!

J’ai commencé a ressentir les 1eres contractions la nuit du 08 juillet mais j’étais tellement KO que je n’ai pas pu me lever pour prendre du spasfon afin de vérifier si s’était belle et bien des contractions de travail, d’ailleurs j’etais persuadé que s’etait ca car j’étais à terme dans 3 jours donc aucune envie de gacher mon dodo.

Le matin j’avais encores ces memes douleurs meme si elles me semblaient bien plus espacées. La douleur était largement supportable. Mais je n’ai pas eu l’impression de douleur de règles, celle ci était completement différente. Je crois que si s’etait des douleurs de règles j’aurai eu plus de mal à les supporter!

J’ai conduit et fait les courses donc toutes la journée avec ces contractions toujours présentes. Elles devenaient de plus en plus douloureuses mais toujours aussi supportables.

Le soir je me suis mise devant le désormais cultissime match Bresil-Allemagne, et la j’ai senti que s’était assez régulier, du coup j’ai pris 2 spasfon (j’en avais pris 3 dans la journée sans aucun résultat). Mais j’ai vraiment eu l’impression d’avoir avalé des smarties tellement il n’y eu aucun effet!

J’ai donc pris un bain mais nada, les contractions étaient toujours présentes. J’ai donc réveillé mon mari a 00h50 en lui disant que dans 2 h on partirait à la maternité car le moment était venu. J’avais alors des contractions toutes les 5 minutes. La j’ai pensé a prendre mon application Nestlé et a chronometrer. Hé oui s’etait bien un intervalle de 5 mn a chaque fois.

J’ai pris un bain d’une heure dans lequel j’ai versé quelques gouttes d’huile essentielle de sauge. L’huile essentielle de sauge a pour vertue de dilater le col. Comme la veille j’etais ouverte a 1 doigt et que mon col était mi long, peu ramolli, j’ai donc voulu mettre toutes les chances de mon coté durant le peu de temps qu’il me restait avant d’aller à la maternité.

Les contractions s’intensifient mais elles sont toujours supportables, j’en suis meme étonné et me dit que le col n’a pas du bougé d’un pouce.

Direction la voiture. J’appréhendais ce moment car mon mari n’a pas la main molle sur les dos d’ânes mais finalement il a super bien maitrisé la route et moi étais tellement zen que je ne sentais plus mes contractions!

Arrivée à la maternité j’ai du patienter un peu puis on m’a examiné, résultat : col favorable ramolli et ouvert a deux doigts larges (merci aux massages du périnée car je n’ai rien senti quand la sage femme m’a trifouillé l’intérieur). J’étais trop contente! Bref, la sage femme me demande comment j’envisage la suite, je lui répond que je veux attendre un max avant d’avoir la péridurale. Elle sort de la salle et revient 2 minutes après pour m’annoncer : ” Il n’y a qu’un anesthésiste de présent ce soir, je suis désolé de vous poser un ultimatum mais la péridurale doit être posé soit maintenant soit dans 2h…” euhh ouai mais je ne sais pas, c’est un réel dilemme! Je demande a mon mari ce qu’il en pense et lui me dit que la médecine a fait en sorte qu’on soit soulagé de nos douleurs alors pourquoi ne pas en profiter? A contre coeur et surtout parce que j’ai entendu une femme hurler (c’est petit comme mot) dans le couloir donc de peur de me retrouver dans les minutes a venir comme elle, je dis oui je la veux maintenant.

Je m’exporte donc dans une salle de naissance (snif ça me rappel les premiers cris de ma bibou) appelé “marquise”, si ça n’est un luxe ça! On me pose la péridurale à 5h du mat et c’est parti pour la dilatation. 1h après je suis dilaté a 6! Début rapide mais très vite ralenti à la normal puisque je me dilate d’un centimètre par heure. A 11h20 je suis complètement dilaté. On attend donc que bébé s’engage dans le bassin. La sage femme m’a dit qu’ils attendaient 2h max puis si le bébé n’était toujours pas descendu on appellerai le médecin qui décidera de la suite.

2 h après bébé est toujours haut même s’il est descendu un peu, mais la sage femme est sympa et attend 14h30 pour verifier. Je sens que bébé n’est pas très bien descendu mais elle me fait pousser. Un marathon a coté c’est de la gnognotte! D’ailleurs je n’ai plus de péridurale car il me fallait sentir les contractions pour être efficace sur la poussée. Et en effet, c’est moi qui décide quand pousser car oui j’ai envie de pousser!

Par contre je vois le médecin entrer alors qu’il n y a apparemment aucune complication, pas grave quand je vois qu’il m’encourage dans mes poussées.

Ca fait 20mn que je pousse et j’ai envie de leur dire que je n’y arriverai pas car je suis épuisée mais hop une contraction et je m’y remet, en même temps je sentais la tête de mon bébé et vu le niveau auquel elle se trouvait je n’avais pas le choix, elle était presque entièrement sortie!

15h05, mon bébé est la! Je n’en reviens pas, moi la phobique de l’accouchement je suis devenue maman, je l’ai fait, j’ai réussi! Avant d’être enceinte je voyais toutes les mères comme des survivantes, je suis désormais une survivante plus vivante que jamais après cette expérience!

Je pleure de joie, je n’y arrive pas a le croire, je jette aussi un oeil sur mon mari et je vois qu’il a les larmes aux yeux, je suis contente.

Je trouve ma fille trop belle et je suis pleine d’objectivité 🙂

Revenons au résultat de touuuuutes mes préparations :

  • Hypnose : j’ai eu 3 séances. Ca m’a vraiment permis d’être zen et d’envisager l’accouchement comme une étape naturelle et joyeuse ayant pour but la rencontre avec mon bébé. Le jour J, j’ai réussi qu’une fois a me mettre en trans pour oublier la douleur mais les cris de la dame dont j’ai parlé plus haut m’ont fait sortir très rapidement de ma bulle.Conclusion : ca fonctionne vraiment mais a condition d’avoir du silence autour de soi, a envisager donc dans un accouchement a domicile je pense;

 

  • Le ballon : plus j’en faisais plus je sentais la douleur donc sur moi s’était un échec complet.

 

  • L’huile essentielle de sauge : Je pense que ça a été efficace vu que mon col était ouvert a 2 doigts larges, bon après c’est peut être un concours de circonstance.

 

  • La tisane de feuilles de framboisier : je pense vraiment que ça a été très efficace car ca a pour but de rendre les contractions efficaces le jour J et ça m’a semblait être le cas puisque la sage femme m’a dit que la pose de la péridurale nécessitait une perfusion d’occitocine pour booster les contractions. En effet, la péridurale espace les contractions et du coup elles sont moins efficaces, donc pour pallier a cet inconvénient une perfusion d’occitocine est presque systématiquement faite. Pour moi ca n’a pas été le cas puisque mes contractions ne se sont pas espacées et elles étaient toujours aussi fortes et rapprochés. Je valide cette tisane!

 

  • La tisane de sauge : je n’en ai pas eu besoin car le travail s’est mis en route naturellement.
    L’acupuncture : j’ai un avis mitigé car la veille de mon accouchement mon col était mi long et pas ramolli alors que ça faisait 3 semaines déjà que j’avais commencé mes séances que j’avais toutes finies.

 

  • L’homéopathie : je pense que ça a aidé mais rien est sur hein. En tout cas ça ne fait pas de mal et psychologiquement ça aide.

 

Un conseil aux futures maman : allez y zen! Des milliers de femmes l’ont fait avant vous et de tout temps donc il n’y a pas de raison que vous n’y arriveriez pas! La force est en vous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  1. 23 mai 2015 / 12 h 32 min

    When people are in pain it often hurts to exercise but thats exactly what a physical therapist wants to dousually through graded physical activity which is one of the best interventions.S. healthy men viagra renal pelvisNat..

    • sabiha.b@hotmail.fr
      16 juillet 2015 / 11 h 56 min

      Yes some exercices are really helpful in thé treatment of pain. Medicines are not always Good , natural medicines are betterave And less dangerous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *