Bosnie Herzegovine

Miss Tchatche a décidé cette année pour ses vacances estivales de partir en Bosnie-Herzegovine et en Croatie, enceinte de 7 mois le temps de trajet en avion était idéal : 1h30/40. Elle te parle de son road trip a travers ces pays.

Avant le Voyage : la préparation

Il n’y a pas besoin de visa mais fais attention à avoir une validité de passeport ou carte d’identité d’au moins 3 mois. Je me suis faite avoir, j’avais prévu d’emmener ma fille avec moi lors de ce périple mais l’agent aéroportuaire nous a annoncé qu’avec ses 2,5 mois de validité elle ne pouvait faire parti de notre voyage. Je pensais qu’un passeport valide quelque soit sa durée était ok. Heureusement que ma cousine m’a proposé de la garder car dans le cas contraire nous aurions jeté notre argent par les fenêtre sachant que rien n’était remboursable (vol, hôtel, location de voiture).

Vol: nous avons payé environ 150 euros nos billets sur la compagnie Wizzair en dernière minute, tu peux donc facilement payer moins cher si tu t’y prends à l’avance.

Vie sur place : le coût de la vie, pour nous touristes pleins aux as, ne coûte vraiment pas grand chose. 1KM =0,5 centime d’euros

Nous avons pris des billets de la compagnie Wizzair au départ de Mulhouse car ils étaient non seulement moins cher mais il s’agissait aussi de vols direct et avec mon bide je n’avais pas envie d’avoir des escales. Etant donné qu’on habite Paris, on a pris la voiture pour y aller. Nous avons eu droit à un retard d’avion mais au final cela n’a perturbé l’arrivée que d’une demie heure. Le vol nous a donc pris 1h30 au lieu des 1h50 prévues.

Il y a comme la plupart des pays des hôtels mais ce qui est le plus répandu à travers le pays se sont les hôtels appartements. Ce n’est vraiment pas cher et on trouve souvent de bons appartements.

Si tu y va comme nous en été (fin aout) sache que les températures grimpent au delà de 30 degrés . A toi les vêtements estivaux!

Pendant le voyage

Mostar

Il s’agit de la destination touristique numéro une du pays.  Nous y avons séjourné 2 jours et cela semble suffire amplement. Cette ville est connue pour son célèbre pont détruit durant la guerre et reconstruit depuis avec les mêmes pierres que l’ancien. On y trouve des mosquées et des églises.  En apparence les 2 semblent cohabiter mais apparement il faut se méfier des apparences. La ville est séparée en 2, il y’a d’un coté du pont la partie musulmane et de l’autre coté la partie chrétienne.

Bien que le centre de la ville soit minuscule et peut être fait en une demi journée , les environs valent le coup de prolonger son séjour de 1 ou 2 jours.

Le centre ville

Indéniablement d’influence turque, on y trouve des petits magasins de souvenirs made in Istanbul, avec des services à café ; des lampes aladin ou bien encore des photophores de couleurs. J’en ai oublié plusieurs fois que j’étais en Bosnie et non en Turquie.

Fais attention en t’aventurant dans les ruelles de la vieille ville car les pavés si on peut appeler ça comme ça (ça ressemble plus à de gros galets) sont glissants, une pluie ou des chaussures autre que des baskets et c’est la chute!

Je n’ai pas de parcours de marche à te prescrire car c’est vraiment petit et mieux vaut se laisser arpenter les ruelles au gré de ses envies. Une chose est sur, afin d’éviter les groupes de touristes amenés par les cars pour une excursion, vas-y le matin très tôt (7h30/8h), non seulement tu aura les rues quasi vide mais tu pourra ainsi prendre de superbes photos sans intrus dessus.

Voici les points d’intérêts de la vieille ville :

  • Le pont of course : Appelé également stari most, ce pont donna à la ville son nom actuel. Il fut détruit durant la guerre dans les années 90 et fut reconstruit au début des années 2000.
  • La mosquée Koski Mehmed et la vue depuis son minaret sur la vieille ville de Mostar. Personnellement enceinte de 7 mois, je ne l’ai pas fait mais un touriste anglais ressortant du minaret m’a montré la vue que la tour offrait sur les photos prises sur son téléphone et je pense réellement que ça vaut le coup d’y monter si on est à la recherche de beaux points de vues photos.

Cout visite sans minaret : 3KM

Cout visite avec accès minaret : 6KM

Alentours

  • Les chutes de Kravica : A environ 50 minutes de Mostar, tu trouvera les magnifiques chutes de Kravica, un lieu très touristique car il y a beaucoup d’excursions provenant de Croatie (la frontière étant proche). il s’agit apparemment des plus belles chutes de Bosnie.  On peut manger un barbecue et se baigner dans l’eau.
  • Pocitelj : Il faut absolument visiter le coeur historique de ce village si tu vas à Mostar. Il y’a une forteresse en ruine à son sommet qui offre une vue imprenable sur tout le village, c’est absolument magnifique. Je ne suis pas peu fière de te dire que j’ai réussi à y monter alors que mon ventre pesait lourd sur mes jambes. Eh ouai y’a pas de moment idéal pour se mettre à faire du trek lol. Il y a également une jolie petite mosquée sur le chemin amenant au sommet. Un restaurant et des magasins souvenirs sont disponibles au pied du village, les propriétaires sont adorables, n’hésitez pas à leur faire un brin de causette en français ils adorent ça.
  • Blagaj : Buna et sa maison de derviche à visiter. On y trouve des petits restaurants le long de la rivière , idéal pour faire une demande en mariage lol.

Mostar : Ou manger?

A vrai dire nous avons pas trop voulu manger dans la ville ancienne pour ne pas souffrir des attrapes touristes mais en demandant aux habitants de la ville, tous nous redirigeaient vers le coeur de la ville malheureusement. Nous avons donc mangé plusieurs fois près de notre location, au grill center, un petit resto détenu par des très gens sympathiques, ne parlant absolument pas anglais donc si vous souhaitez vous y rendre apprenez la langue des signes lol Je blague, on se comprend facilement.

Sur le chemain vers Sarajevo on trouve la ville de Jablanica dans laquelle se situe un pont détruit plusieurs fois

Sarajevo :

Sarajevo, capitale de la Yougoslavie, à toujours fait écho à la guerre aux JT de mon enfance dans les années 90. Je m’attendais à retrouver une ville en ruine. Bon oui j’abuse car je m’étais renseigné avant. Et c’est vraiment une ville qui force le respect car la reconstruction est vraiment bluffante.

Si tu y vas je te conseille de prendre un guide qui pourra te montrer la ville et témoigner de sa propre histoire. Celui que nous avons pris nous à expliqué qu’issue du peuple slaves les communautés se divises aujourd’hui en 3 : les serbes orthodoxes, les croates catholiques et les bosniaques musulmans, la différence entre eux? la religion! Même s’il semble que le savoir vivre ensemble aujourd’hui règne sur le pays, on parlant avec les différentes communautés on ressent bien une légère tension. Cela n’empêche pas les uns d’être amis avec  les autres .

La ville peut être largement arpentée en 2 jours. Architecturalement, la ville est également divisée, d’un coté un style austro-hongrois et de l’autre une plongée dans l’empire ottoman avec son vieux souk où les petits bazars sont rois.

Les principaux points d’intérêts : 

  • Pont latin : C’est ici que la première guerre mondiale a débuté avec l’assassinat de l’archiduc Francois-Ferdinand D’Autriche par un jeune nationaliste en juin 1914. C’est donc ici que la face du monde à changer. 
  • Bascarsija : il s’agit du centre historique datant de la période ottomane avec sa fameuse fontaine sebilj qui désigne une fontaine publique. Il y’en avait des centaines auparavant mais désormais il n’en subsiste plus qu’une seule et c’est devenu du coup l’un des spots de la ville.
  • Bibliothèque nationale : La construction la plus extravagante érigée à Sarajevo durant la période austro-hongroise l’a été dans un style pseudo oriental. Je ne l’ai malheureusement pas visité de l’intérieur  par flemme (eh oui la grossesse m’a rattrapée…) mais d’après des photos que j’ai pu voir sur internet cela à l’air superbe!
  • Cathédrale orthodoxe : cette bâtisse est magnifique. 
  • Mosquée Bey Gazi HUSREV

Info sur notre guide :

 Nermin Bosnjak (il porte bien son nom haha) 

nermin@bosnianexperience.com

www.bosnianexperience.com

+387 61 96 78 33

 Où manger? 

J’ai un peu été déçu par les mets locaux, j’avais probablement beaucoup d’attentes à cause des dires trouvés par ci et là. Cela étant dit ce n’est pas mauvais. 

Cream shop : Par contre leur pâtisseries m’ont vraiment acquise! Et c’est peu dire venant de France avec notre savoir faire en cette matière. Je peux te dire que le coût de la vie n’étant pas très élevé (pour nous touristes of course) je me suis bien fait plaisir!

Kolobara Han : il s’agit de la première auberge (qui recevait les caravaniers) de Sarajevo, elle fut construite au 15 ème siècle par le fondateur de la ville Isa Bey Ishakovic. On peut y manger ou prendre le fameux café turc. On pénètre dans une cour très végétalisé, un vrai havre de paix loin de la ville. 

Mina Kafa : Un minuscule salon pour boire du vrai café bosniaque loin des attrapes touristes. De plus le propriétaire est super sympathique mais attention il parle très peu anglais.

Conclusion : 

Je n’aurai jamais pensé séjourner dans ce pays un jour et c’est vraiment une découverte pour moi. J’ai pu voir des paysages magnifiques sublimés de montagnes vertes et de rivières époustouflantes. J’ai rencontré des gens forts sympathiques et j’ai été ébahi par la renaissance de ce pays qui à été pendant très longtemps meurtri par la guerre. Même si la paix n’est que surface en Bosnie, rien ne vaut la paix. 
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *